Pourquoi est-ce qu’on existe ?

Hey,

Il m’arrive (très) (ou trop) souvent de me poser des questions métaphysiques. Si on résume beaucoup, la métaphysique serait tout ce qui concerne le sens de la vie, de l’existence humaine.

Métaphysique, n.f. : Interrogation sur la conduite humaine en général, dans l’existentialisme (cf Larousse)

Alors oui souvent je me pose des questions. (D’ailleurs depuis que je m’adonne à ce genre de réflexions, mes notes en philo ont considérablement remonté)

Je vous laisse avec la suite !

metaphysique1.jpgmetaphysique2.jpgmetaphysique3.jpg

metaphysique4.jpg

metaphysique5.jpgmetaphysique6.jpgmetaphysique7.jpgmetaphysique8.jpgmetaphysique9.jpgmetaphysique10.jpgmetaphysique11.jpgmetaphysique12.jpg

On ne sait pas pourquoi on existe, mais on peut finir par trouver pour quoi on existe.

Ça aurait été intéressant de citer dans cet article des philosophes de référence pour étayer mon propos, mais en réalité ce qui m’importe c’est juste de réfléchir à la question. Ce que je trouve est déjà un bon début. C’est une question très vaste sur laquelle on pourrait disserter des heures, j’ai beaucoup résumé. Alors je suis ouverte à la discussion, et vos réponses m’intéressent 🙂

A bientôt,

27 thoughts on “Pourquoi est-ce qu’on existe ?

  1. Ton article m’a transporté quelques minutes, alors merci!
    Je ne sais pas pourquoi on existe, et ça fait super peur de se dire qu’on est qu’une nanoseconde! En même temps, y’a plein de gens qui ont profiter de cette nano-seconde pour changer complètement le monde et faire évoluer les choses, alors peut-être qu’une nano-seconde c’est pas si peu ?

    1. Oh je suis contente que l’article t’ait fait cet effet !
      C’est vrai qu’une nanoseconde c’est bien court, et c’est à nous d’en faire quelque chose de bien 🙂
      Bisous <3

  2. Très bel article, merci pour cette lecture qui sort de l’ordinaire! Pour moi, je nous considère plutôt comme des grains de sable, et lorsque je vois la taille des dunes du Sahara, je ne peux m’empêcher de sourire en espérant que tous côte à côte nous réalisons finalement peut-être une oeuvre gigantesque que l’on ne verra que de l’extérieur(bisous à E.T…)

    1. Merci beaucoup ! C’est un article qui me tenait à coeur, et ça faisait plusieurs semaines que j’y réfléchissais, alors je suis contente qu’il t’ait plu !
      C’est vrai que c’est une conception intéressante 🙂

      Bisous <3

  3. C’est en te lisant que je m’appercois de à quel point je suis sur une longueur d’ondes similaire à la tienne ❤ tu me manques !
    Merci pour cet article aussi beau à voir, qu’emplit de sens ! Je comprend mieux la petite question de l’autre fois 😇
    À tres vite ma douce

    1. J’ai adoré avoir cette discussion avec toi ! (comme tu as pu le remarqué tes réponses sont un peu partout dans cet article hahaha) Tu me manques aussi, on se revoit dès qu’on pourra (de toute façon on a l’habitude de se voir 2 fois par an 😉 )
      Bisous <3

  4. Whaaou, c’était encore un super article et j’avoue qu’il m’a fait réfléchir ! En fait, c’était déjà une question que je m’étais posée et j’avoue que ça fait un peu peur. D’autant que ça en fait suivre un bon paquet d’autres du genre « pourquoi je vis ? » « pourquoi il se passe ça dans ma vie ? » « est-ce que j’ai fait les bons choix ? » bref. Je pense que c’est cool de penser à tout ça, mais il ne faut pas trop s’enfermer dans ces questions sans réponses non plus. Dans une cinquantaine d’années, on verra bien à quoi à servie notre vie et même si à l’échelle du monde, de la planète, de l’univers, c’est pas grand chose, disons qu’on aura normalement eu un petit impact sur un cercle restreint de personnes 😉

    1. Coucou ! Merci beaucoup, c’est un article auquel je réfléchissais depuis un moment !
      Oui cette question en entraîne souvent des milliers d’autres, c’est vraiment sans fin. Je suis d’accord avec toi, à la fin de notre vie avec le recul on verra bien l’impact qu’on a eu, mais je pense que l’impact sur un petit nombre de personnes dont tu parles, il n’est pas si petit que ça. Je pense plutôt qu’il est énorme, et rien qu’avec ça tu peux dire que tu as réussi ta vie 🙂
      Bisous <3

  5. j’ai eu l’impression d’être dans mon esprit aha, je me pose souvent la question, enfin j’y pense, et il y a ce coté mi terrifiant mi fascinant. mais je me dit qu’à trop chercher le pourquoi de l’absurdité etc, on ne vit plus, alors généralement je fini par m’embrouiller mais ça va.
    j’aime bien me dire qu’on est fait de poussières d’étoiles aussi.
    voilà, a+, tes dessins sont géniaux comme d’habitude

    1. la question est terrifiante parce qu’elle en amène des milliard d’autres ! Alors oui parfois il vaut mieux ne pas trop y penser (mais on ne peut pas tellement s’en empêcher)
      merci mille fois et bisous <3

  6. Hello! Il faudrait que tu lises le livre Métaphysique des tubes d’Amélie Nothomb, c’est plutôt sympa si tu t’intéresses à ce genre de question. Enfin c’est plus une biographie de sa naissance un peu romancée mais cool!
    Sinon j’essaie de pas trop y penser, moi juste le fait de me dire qu’en fait on est suspendu dans l’univers au milieu de tout et de rien ça me fait planer mdr. Genre on se prend la tête pour tellement de chose, dans le milieu de la fiance, de la poltique, toutes les questions de pouvoirs, d’argent, de notorité ect.. alors qu’au final tu pends juste sur une petite planète..

    Sinon j’ai laissé un commentaire sur ton dernier article sur la géopolitique aux Philippines, je sais pas si tu l’as vu!

    Bisous,
    Eléonore
    sofunnygirl.blogspot.fr

    1. Coucou ! Merci pour le conseil, je le lirai quand j’en aurai l’occasion 🙂 Je n’ai jamais lu de livre d’Amélie Nothomb, ça pourrait être un bon début.
      Je suis d’accord avec toi, se rendre compte qu’un est un point juste insignifiant dans l’univers infini est hyper étrange comme sensation, et on se dit que tous les problèmes qu’on peut avoir dans la société sont futiles.
      (désolée du retard dans mes réponses aux commentaires, ma vie est agitée en ce moment et je réponds toujours une semaine après… comme maintenant)

      Bisous <3

  7. Coucou ! Je dois dire que je me pose souvent la question et dès fois je me dis qu’il faut profiter et essayer de faire pleins de choses ( je veux changer le monde #utopie ) et puis des fois au contraire ca me démoralise et je me dis que je sers a rien xD
    En tout cas ton article était super intéressant !

    1. Coucou ! Merci beaucoup (et désolée du retard dans mes réponses… comme toujours haha) !
      Oui c’est une question intéressante mais effrayante à force d’y penser 😉
      Bisous <3

  8. Wow! j’ai lu le titre de cet article je me suis dis : « c’est pour moi ». Je te jure que je pense tout le temps à ça (surtout le soir quand je n’arrive pas à dormir, ce qui m’aide encore moins à dormir haha)
    Je pense personnellement que c’est un peu triste mais qu’en même temps on est tous dans le même bateau (le nombre d’humains qui on marqué ce monde sont pas très nombreux), à part si tu t’appelle Elvis, Obama ou Charlemagne, tes actes n’affecteront pas notre planète, seulement ton petit univers. C’est pour ça que j’essaye de ne pas trop me prendre la tête à ce sujet même si je t’avoue que je pourrai en parler pendant des heures !
    Car des fois on se dit (même si plus déprimant tu peux pas) que « si je meurs, la Terre ne va pas s’arrêter de tourner » et c’est valable pour beaucoup d’actes que l’on fait et qui peuvent vouloir dire le monde pour nous mais qui au final ne sont qu’un grain de sable sur toutes les plages de la Terre.
    Oula… Je suis partie un peu loins x)
    Mais merci pour cet article il m’a fait réfléchir vraiment.
    Bisous <3

    1. Ah mais je suis trop contente que ça te plaise, et que je ne suis pas la seule à me poser ce genre de questions.
      Je suis d’accord avec toi sur le fait qu’on n’aura sûrement pas un grand impact sur le monde, mais je me dis que l’impact qu’on a sur notre cercle restreint est déjà énorme (rien qu’avec l’amitié par exemple), et je pense qu’on peut déjà se dire qu’on a réussi notre vie 🙂
      J’essaierai de faire plus d’articles de ce genre à l’avenir !
      Bisous <3

  9. Coucou! C ‘est fou parce que je me suis encore posée cette question il y a peu et je trouve cela très effrayant.. Parce que quand on vit notre vie on a l’impression que tout a énormément d’importance,des choses parfois minimes nous paraissent grave et quand on pense à l’immensité de l’univers et à notre taille et poids d’humain… ça fait carrément flipper. Mais personnellement je pense que justement il ne faut pas trop y penser.. On a tous notre petite vie d’humain à vivre et il faut arriver à la remplir le plus possible avec de belles choses, d’être heureux et de vivre ce qu’on a envie de vivre sans trop s’angoisser ! Sinon super article comme d’hab 😉

    1. Coucou ! Merci beaucoup, j’ai pas mal travaillé sur cet article et ça fait un moment que j’y pensais, donc je suis contente qu’il t’ait fait réfléchir 😉 Je compte en faire d’autre du même genre à l’avenir.
      Je suis d’accord avec toi, c’est une question qui te pousse à profiter de chaque instant de ta vie, aussi petit soit-il 🙂
      Bisous <3

  10. Hello! Eh bien maintenant je peut dire que je me pose beaucoup trop des questions métaphysique. Ça m’obsède parfois, et j’essaye tant bien que mal de passer à autre choses! Et pour répondre à la question je me sens.. je ne sais même pas, mal peut être de savoir cela! Je vais me pencher dessus lol, bonne fin journée 🙂

    1. Coucou ! Ah contente de voir que je ne suis pas la seule !
      N’hésite pas à m’envoyer un mail si tu as des questions métaphysiques intéressantes, ou même des réflexions sur la vie, je me ferai un plaisir de le lire !
      Bisous <3

  11. En y réfléchissant, le temps est une succession de nano-seconde, alors, chaque nano-seconde compte, et à ce moment là, je réalise que ma vie à moi petit être humain parmi tant d’autre compte, alors j’essaye d’y donner du sens. Pour faire avancer le monde en accord avec mes valeurs, et aussi pour me dire chaque jour que ma vie est remplie d’accomplissements qui me rendent fiers et me font avancer ! C’est angoissant de se dire qu’il y a des milliards d’être humain comme nous à un instant t, qu’il y en a eu des milliards avant et qu’il y en aura des milliards après.

  12. Mais je me dis que ceux qui ont amorcé les plus gros changements sur notre planète était aussi avant tout des petit bébés insignifiants sortis du ventre de leur mère, qu’on est finalement tous plus ou moins sur la même case départ, au fond. D’ailleurs, aujourd’hui, mine de rien avec les réseaux sociaux il y a des personnes qui font beaucoup évoluer les mentalités en partant de peu. Je trouve ça chouette
    Bref je m’égare un peu, mais même si l’univers est un des trucs qui m’angoissent le plus (quand je commence à imaginer que je vis sur une planète dans un système solaire et qu’on sait à peine ce qu’il peut y avoir au delà, laisse tomber), je trouve ça vraiment dingue.

    1. Coucou ! Merci pour ta réflexion !
      On se sent perdu dans une infinités de choses sur lesquelles on n’a pas d’emprise et ça nous fait peur, et c’est normal. Mais comme tu dis, chaque jour que tu vis donne un peu plus de sens à ta vie, et je pense que même le plus petit impact que tu auras eu sur Terre a son importance.
      Bisous <3

  13. Pourquoi est-ce que j’existe?
    Je te rejoins: l’important c’est de se questionner. Oser se regarder en face.
    « Qui cherche à façonner le monde,
    Je vois n’y réussira pas.
    Le monde, vase spirituel[fragile, imprévisible, terrible, qui peut se casser à tout moment], ne peut être façonné.
    Qui le façonne le détruira.
    Qui le tient le perdra. »(Tao-Tö-King, Lao-Tseu, 29)

    On est peu de chose face à l’éternité, mais on possède cet instant, ce présent où on existe.

    1. Merci pour ton commentaire ! (j’ai lu l’article que tu as écrit en réaction à celui-ci, j’ai beaucoup aimé)
      Citation intéressante en effet. A force de vouloir donner un sens à sa vie, on va perdre de sens.
      A bientôt !

Commentaires