« Quel est votre projet professionnel ? »

Bonjour,

C’est bientôt la rentrée, voire c’est déjà le cas pour certains d’entre vous (dont moi, RIP la fin de mon mois d’août). J’entre en Master 1 cette année, dans un domaine d’études tout ce qu’il y a le plus éloigné de l’univers artistique. Et à deux ans de la fin d’un cursus universitaire « classique », certaines questions se font de plus en plus pressantes.

pro1.pngpro2.pngpro3.pngpro5.pngpro6.pngpro8.pngpro9.png

Le revers de la médaille de la jeunesse, c’est d’avoir selon moi un champ tellement grand de possibilités que l’on se retrouve perdu au milieu des tous ces choix qui semblent si décisifs, à vouloir tout faire. Et à force de vouloir tout faire, est-ce qu’on finit par ne rien faire ?

Les adultes diront qu’à mon âge ou à mon niveau d’études, je devrais déjà avoir au minimum un semblant d’idée de voie professionnelle. C’est à moitié vrai. Mais rien qu’un semblant d’idée, en y réfléchissant bien, c’est immense. On verra bien ce que réserve le futur !

A bientôt,

15 thoughts on “« Quel est votre projet professionnel ? »

  1. Wow super article, j’en avais besoin aha parce que c’est cette année qu’on me demande ce que je veux faire après le bac, la peur de choisir la mauvais école, le mauvais cursus, etc. Je suis toujours floue sur mon orientation (comme beaucoup) mais je sais ce que je ne veux pas. Je pense que les stages et les voyages/rencontres peuvent enormement influencer ce choix comme tu dis!
    Des bisous xx

    1. Merci, contente si ça a pu te rassurer un peu ! En terminale j’étais hyper angoissée parce qu’évidemment je ne savais pas du tout ce que je voulais faire. Au final je suis dans un certain cursus mais tout est encore possible et je peux changer si j’ai envie !
      Bisous
      xxx

  2. Hello ! On a le droit de commencer une branche et d’en changer, et d’en rererererechanger jusqu’à trouver sa voie ! Et sa voie c’est quoi ?! Parce qu’aujourd’hui nous sommes la génération des slasheurs: entendons par là pour ma part par exemple: psychologue/blogueuse. Donc autant être polyvalent ! C’est que du plus ! 😉

    Bonne rentrée !

    Line de https://la-parenthese-psy.com/therapie/la-zootherapie/

  3. Oui, le problème c’est qu’il y a tellement de choix qu’on ne sait pas quoi choisir. Avant c’était plus simple, il n’y avait pas 30 000 possibilités. Ce qui compte à la fin c’est de faire quelque chose qui nous plaît, que l’on sache ce que l’on veut faire depuis qu’on a 10 ans ou depuis 3 mois !
    A bientôt 🙂

  4. La vraie angoisse, au final, c’est que « projet professionnel » soit toujours au singulier. Comment on fait quand on a mille projets professionnels ? Ahah, en tout cas je suis bien d’accord avec toi, l’important est de vivre, de s’ouvrir aux autres et aux opportunités, d’être curieux, et on finit bien par faire un bout de chemin, j’espère 😉

  5. Je suis presque dans le même cas que toi. J’ai décidé d’arrêter mon Master en cours de route (il me manque une année) pour commencer à travailler et découvrir ce qu’on ne m’a pas enseigner à l’école (pôle emploi, caf etc) et surtout pour acquérir de l’expérience pratique. Merci pour ce bel article tout tendre et sensible qui remonte le morale et aide à prendre son temps.

  6. J’entend tellement cette phrase qu’au final , même si je n’ai toujours pas d’idée, ma réponse reste la même « même si je n’ai pas de projet précis, j’aime la communication … »
    Ça me rassure de savoir que des personnes ayant un niveau d’étude plus avancé que moi ne savent pas non plus quel métier ils veulent faire !

    Des bisous ♥

  7. Je découvre tout juste ton blog et j’adore. J’ai commencé le blogging à l’âge de 11 ans, et à l’époque je suivais surtout des blogs publiant des illustrations, comme toi. Lire cet article m’a rappelé tout ce que j’aimais tant dans cet univers, merci !
    Et sinon pour ce qui est de l’orientation bon… J’ai 19 ans, et moi aussi c’est toujours aussi vague dans ma tête ahah.

Commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.